PARTAGER

Plus qu’une éventualité, la candidature de Abdoulaye Baldé à l’élection présidentielle de 2019 est aujourd’hui une réalité. Le leader de l’Ucs l’a réitéré samedi dernier à Ziguinchor.

Pour le président de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs), c’est à la suite des décisions du Secrétariat exécutif national (Sen) et des instances extérieures de son parti que sa candidature à la présidence de la République sera présentée. «Ce n’est plus un secret, ce n’est plus une éventualité, mais bel et bien une réalité», a-t-il martelé face à la presse. «Nous avons participé aux élections locales de 2014, aux élections référendaires dans le cadre de l’opposition, ainsi qu’aux dernières Législatives. L’élection qui restait en définitive était la Présidentielle», a souligné Abdoulaye Baldé. L’édile de Ziguinchor soutient n’avoir «jamais varié» dans sa démarche, même si les gens l’ont tantôt placé à gauche ou à droite. «Je suis toujours resté au centre. Les faits m’ont donné raison et ce qui reste c’est le travail», déclare-t-il. Sur sa proximité supposée avec le Président Macky Sall, le président de l’Ucs estime que «ce ne sont que des rumeurs». «Vous savez, le Sénégal est un pays de rumeurs. Même s’il est vrai que j’ai discuté avec le Président Macky Sall tout comme j’ai discuté avec d’autres membres de l’opposition, la décision qui a été prise c’est d’aller à la Présidentielle de 2019, non pas seul, mais à la tête d’une coalition», a-t-il conclu.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here