PARTAGER

La page des Législatives tournée, les partisans du leader de Pastef à Ziguinchor entendent désormais s’orienter vers la massification de leur formation politique en vue des prochaines élections.

Par Ibou MANE

Les militants de Pastef à Ziguinchor se réjouissent du score obtenu par leur leader à l’issue du scrutin du 30 juillet dernier. «Nous sommes classés 4ème sur 47 listes à Ziguinchor et 6ème sur le plan national ; c’est dire que pour ce premier test, notre parti, né seulement en 2014, a eu des résultats satisfaisants», a déclaré le président du Cadre de réflexion pour la massification du parti de Ousmane Sonko. Ibou Badji a ainsi souligné «l’adhésion» des Ziguinchorois à leur projet, des populations qui leur ont fait confiance et qui ont «compris le combat» mené par le député élu sous la bannière de la coalition Ndawi askan wi. «Ousmane Sonko a tenu à mener ce combat, car étant conscient que ce pays nous appartient, que les ressources du pays nous appartiennent tous. Et les Sénégalais l’ont réhabilité de la plus belle des manières en l’envoyant à l’Assemblée nationale», a-t-il indiqué. C’est, selon eux, un score motivant pour les prochaines échéances électorales. Après avoir dénoncé les «manquements» notés lors des élections législatives, ils ont toutefois invité les Sénégalais à «adhérer massivement à la politique et à la vision» de Pastef. «Nous leur lançons un appel afin qu’ils puissent refuser la politique de l’enveloppe, l’achat des consciences et à préserver leur dignité», a dit M. Badji.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here