PARTAGER

Les inscriptions pour l’obtention de la carte d’identité biométrique et d’électeur s’accélèrent à Ziguinchor. Aujourd’hui, la commune est à six commissions qui, toutes, sont opérationnelles. Un rythme que les responsables des commissions jugent «acceptable». Boufane Sambou et son équipe espèrent inscrire «le maximum de Ziguinchorois d’ici quatre mois». Toutefois, le président de la commission plaide pour une augmentation des machines au niveau de sa commission pour «combler le retard accusé par rapport au démarrage des opérations». Face à la presse pour un bilan d’étape, M. Sambou est revenu sur les difficultés souvent d’ordre technique qu’il explique par la lenteur de la première machine installée à la préfecture. Au total, du 11 novembre 2016 au 5 janvier 2017, 7 905 personnes ont été enregistrées dans la commune et 305 inscrits dans l’arrondissement de Niaguis où les inscriptions ont démarré il y a seulement une semaine. Boufane Sambou assure que les inscriptions vont pouvoir démarrer dans la commune d’Adéane au courant de cette semaine.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here