PARTAGER

Un camion gros porteur, immatriculé Rgb 1263, en provenance de la Gambie et en partance pour la Guinée Bissau, a chuté du pont Emile Badiane qui enjambe le fleuve Casamance avec toute sa cargaison dans la nuit du mercredi au jeudi, aux environs de 2 heures du matin. Le bilan pour l’heure est d’un mort, deux disparus. Il y a eu un rescapé pour le moment.

Le pont Emile Badiane de Ziguinchor a été le théâtre d’un grave accident : Un gros porteur a terminé sa course dans le fleuve Casamance. Le bilan est lourd : Il y a eu un mort et deux portés disparus. En attendant, les recherches se poursuivent pour les retrouver. Marc Mané, pêcheur de crevette au port de Ziguinchor, témoin des faits, revient sur les circonstances de cet effroyable accident : «C’est au moment de notre départ pour la pêche au niveau du quai que nous avons entendu le crissement et l’éclatement d’un pneu au niveau du pont Emile badiane. Et c’est ainsi qu’on a vu un camion gros porteur, dont le chauffeur tentait de maîtriser le contrôle du volant, qui faisait plusieurs zigzags. Et quelques secondes après, nous avons vu le camion tomber dans le fleuve. Nous avons tous crié et avons également entendu des cris qui provenaient de l’eau sous le pont. Si d’aucuns étaient partis alerter les gendarmes stationnés à quelques mètres du pont, nous autres ainsi que d’autres groupes de pêcheurs alertés par ce cri étions partis pour repêcher et sauver ce supposé rescapé de cet accident. Ce que des pêcheurs arrivés avant nous sur les lieux ont réussi à faire.»
C’est à la suite de l’éclatement de son pneu que le camion s’est précipité dans le vide. D’après plusieurs interlocuteurs, le conducteur du camion a perdu le contrôle de son véhicule qui va slalomer sur quelques mètres avant de heurter les barrières de sécurité du pont pour finir au fond du fleuve. Il y avait à son bord 4 personnes.
Lamarana Condé, de nationalité guinéenne, qui se présente comme le deuxième chauffeur du véhicule, a réussi à sauver sa peau. Dans un sursaut de survie, il a ouvert la portière du camion pour sauter dans l’eau alors que le camion était en train de heurter les barrières du pont. Pour l’instant, c’est le seul rescapé. Il faut savoir que le corps sans vie de l’un des passagers a été rejeté par le fleuve et repêché par les sapeurs-pompiers. Le chauffeur du véhicule, originaire également de la Guinée, Ablaye Barry, ainsi qu’un autre sont toujours portés disparus. Les sapeurs-pompiers et les Forces de sécurité, qui ont rallié les lieux du drame quelques minutes après cet accident, s’activent encore à retrouver les corps.
Venu constater les faits, le gouverneur de Ziguinchor, Guedj Diouf, a d’abord indiqué que «les secours ont été immédiatement mis en alerte avec les sapeurs-pompiers et les Forces de sécurité qui ont rappliqué immédiatement sur les lieux». «Et les secours s’affairent pour l’heure à remonter et faire sortir le camion du fleuve», a-t-il souligné. Le gouverneur a dû solliciter le concours d’un privé et des renforts d’éléments des sapeurs-pompiers de Cap Skirring et une équipe de plongeurs pour essayer de retrouver les disparus.
imane@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here