PARTAGER

Le président de la République a bouclé sa tournée économique de 5 jours en terre casamançaise par l’inauguration de la Route nationale numéro 6 (Rn6) qui relie Ziguinchor à Kolda en passant par Tanaf et par le lancement des travaux du Programme de modernisation des villes (Promovilles) pour la commune de Ziguinchor.

Auparavant, le président de la République a procédé au lancement de la reconstruction du marché de Tilène, réduit en cendres par un incendie dans la nuit du 10 au 11 août 2018. Une infrastructure qui va répondre, selon Macky Sall, aux normes sécuritaires et environnementales, et dont le coût est estimé à 1,5 milliard de francs Cfa. Les travaux vont durer 7 mois. «Cette infrastructure dont la conception a été faite dans une dynamique participative entre les services étatiques, ceux de la municipalité et l’Association des commerçants contribuera à sensiblement rehausser le niveau de nos équipements marchands au grand bénéfice des populations de notre région et des pays environnants», a dit l’édile de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé. Ensuite, c’est à côté du Premier ministre, du maire de Ziguinchor, des membres du gouvernement, de l’ambassadeur des Etats-Unis, des partenaires financiers et techniques et de plusieurs personnalités politiques, religieuses, coutumières et des populations ziguinchoroises fortement mobilisées que le président de la République a procédé simultanément au niveau du rond-point Aline Sitoé Diatta à l’inauguration de la Rn6 et au lancement des travaux du Promovilles. Un programme dont la 1ère phase a permis, à en croire le maire de Ziguinchor, de réaliser cinq kilomètres de route qui vont permettre de desservir plusieurs quartiers de la commune. Et la 2ème phase qui est attendue et qui portera sur dix kilomètres de route permettra, selon M. Baldé, de densifier le réseau routier des quartiers de Santhiaba, Diéfaye, Goumel, Djibock, Kandialang, Belfort, Tilène, Boucotte, Néma II, Niéfoulène, Coboda, Lyndiane et Kenya. «Et à ce Promovilles viendra s’ajouter le Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (Pacasen) qui nous permettra, à son terme, de construire avec Agetip d’autres infrastructures routières dans les quartiers de Diabir, Boucotte, Santhiaba, Tilène, Néma 1 (Château d’eau), Lyndiane, Hlm Néma, et Boucotte Sud, Grand Dakar», a-t-il indiqué. Le maire de Ziguinchor a en outre saisi l’opportunité pour inviter le chef de l’Etat à corriger une difficulté qui concerne spécifiquement les collectivités territoriales de la Casamance et qui les met dans une situation inconfortable, à savoir la décision de classer la Casamance comme zone touristique prioritaire d’intérêt national. «Cette mesure saluée à l’époque par les acteurs et qui visait à relancer le tourisme, aujourd’hui à l’épreuve de la pratique, force est de constater qu’elle s’avère inefficace. Pour preuve, aucune nouvelle infrastructure ne s’est installée. Au contraire, on assiste plutôt à la fermeture de certains réceptifs», a martelé Abdoulaye Baldé. Quant à l’ambassadeur des Etats-Unis, il est d’avis que la Rn6 symbolise le lien entre les Peuples américain et sénégalais. Et sa réhabilitation constituait, selon lui, un volet majeur du Compact du Millenium challenge corporation pour le Sénégal, lancé en 2010, et d’une valeur totale de 540 millions de dollars. «Et vous le savez, les négociations sont en cours pour un second Compact avec le Sénégal. Lorsqu’il sera approuvé, il renforcera d’autant plus nos liens», a soutenu le diplomate américain. «Les perspectives d’un second Compact dont nous espérons pouvoir le clôturer avant la fin sur un montant de près de 600 millions de dollars devra aider le Sénégal dans son ascension vers l’émergence. Et ce, avec un domaine de concentration, l’énergie et la lutte contre la pauvreté à travers une dimension l’électrification rurale, mais aussi la compétitivité du secteur de l’électricité», a souligné à son tour le président de la République. Et à propos du lancement du Promovilles, le Président Macky Sall a tenu à rappeler que tout comme le Pudc, le Puma, les bourses de sécurité familiales, la Cmu, est un des adjuvants du Pse, car les urgences nécessitent une prise en charge immédiate. «Voilà pourquoi à la place des communes, le gouvernement s’est substitué avec Promovilles pour vous donner de la voierie intérieure qui incombe aux communes, vous donner de l’éclairage public et de l’assainissement afin de contribuer à la modernisation de nos cités», a-t-il lancé à l’endroit de l’édile de Ziguinchor. Pour Macky Sall, le Pse est non seulement la transformation structurelle de l’économie à travers son Axe 1, mais surtout l’inclusion, le développement durable et le capital humain à travers ses politiques d’inclusion et de soutien, et dont le Pudc, le Puma et la Cmu, entre autres, apportent des réponses concrètes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here