PARTAGER

«Il ne suffit pas de doter les postes de santé en médicaments, mais il faut que les populations aient la possibilité d’acquérir ces médicaments-là, de payer les soins de santé de base», informe la directrice de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna), en marge d’un forum sur la santé, organisé à Mpack. Dr Annette Seck explique qu’il est important pour les populations de trouver des structures de santé équipées afin qu’elles puissent y trouver le minimum nécessaire pour leur prise en charge. «Il n’est pas acceptable qu’à Mpack en 2018, la matrone continue d’accoucher les femmes avec des lampes tempêtes ou des bougies», regrette Dr Annette Seck. Alors, il est urgent de consentir de nouveaux efforts pour l’amélioration des soins de santé de base et l’accès aux soins. «Et le bon plaidoyer pour nous est un plaidoyer d’espoir ; c’est montrer aux populations qu’on ne les a pas ou­bliées, car les programmes vont être mis en œuvre et que leurs préoccupations seront bien­tôt prises en charge», rassure-t-elle.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here