PARTAGER

Des Khalifistes de Ziguinchor accusent Idrissa Diallo de vouloir les diviser. Séga Manga et Cie ne comprennent pas la démarche du maire de Dalifort d’installer des comités de Taxawu Senegaal alors qu’il n’aurait pas eu l’onction de la coalition.

Des Khalifistes dénoncent la démarche entreprise par Idrissa Diallo de vouloir «installer des comités au nom de la coalition Taxawu Senegaal». En conférence de presse samedi dernier à Lyndiane, le coordonnateur régional du mouvement And doolel Khalifa (Adk) n’a pas apprécié cette initiative du maire de Dalifort. «Nous estimons que la coalition Taxawu Sénégal regroupe plusieurs leaders de parti. Et si Idrissa Diallo, présent à Ziguinchor, avait le mandat pour une telle opération, notre leader national devait normalement nous en tenir informés. Mais tel n’est pas le cas», a soutenu Séga Manga. Après vérification, dit-il, «on nous a fait comprendre qu’aucune réunion n’a été tenue par rapport à cela». Ces membres de Adk en déduisent que c’est une initiative «personnelle» de Idrissa Diallo. Pourtant, soulignent M. Manga et Cie, M. Diallo a bel et bien indiqué que cela a été décidé au cours d’une réunion à Dakar. Mais pour le leader des Khalifistes de Ziguinchor, si tel était le cas, il devait, en tant que coordonnateur régional, en être informé. Et pour l’ancien Président du conseil rural d’Enampore, «Idrissa Diallo veut tout simplement créer une division entre les Khalifistes de la région». Séga Manga d’avertir : «Cela ne passera pas, car nous comptons porter l’affaire au niveau de nos responsables nationaux afin qu’ils interviennent.» Pour le patron du mouvement Adk à Ziguinchor, étant dans l’opposition, les Khalifistes ne peuvent pas vivre cette anarchie. «Il veut faire de la récupération politique. Qu’il sache que nous n’accepterons aucun parachutage à Ziguinchor, car nous voulons travailler de façon démocratique pour la conquête du pouvoir», a dit M. Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here