PARTAGER

La police et la gendarmerie ont mené, dans la soirée du samedi, une opération d’envergure de sécurisation qui a mobilisé des moyens matériels et humains impressionnants et qui a permis de mettre hors d’état de nuire plusieurs dizaines d’individus.
Pour le commissaire Adama Sarr du commissariat central de Ziguinchor, cette opération d’envergure a mobilisé 207 éléments dont 85 éléments déployés par la gendarmerie et 17 véhicules. Le commandement de la gendarmerie a également mis à la disposition de la police sept (7) autres véhicules. Et tirant le bilan au petit matin de cette opération combinée entre la police et la gendarmerie, le commissaire Adama Sarr a fait cas de 102 personnes interpellées dont sept personnes pour racolage sur la voie publique, une personne pour non-respect des visites vénériennes, une personne pour trafic de chanvre indien et deux autres individus pour usage de chanvre indien. «Il y a aussi 16 véhicules qui ont été mis en fourrière, 45 pièces saisies et 127 motos immobilisés», a-t-il révélé. Et c’est fort du succès de cette traque nocturne que le commissaire Adama Sarr a réitéré, face à la presse, sa détermination à pérenniser des opérations combinées de ce type police/gendarmerie.
Toutefois, le commissaire Sarr a tenu à préciser que des opérations de mutualisation sont organisées journalièrement au niveau du service régional de sécurité publique de Ziguinchor avec le commissariat central et le poste de police de Yamatogne, qui sont chaque fois mis à contribution. «C’est dire qu’on a un planning journalier qui permet à nos équipes d’occuper le terrain 24h/24», a-t-il martelé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here