PARTAGER

C’est ce mardi 9 juin que le Sénégal va commémorer le 13ème anniversaire de la disparition de l’écrivain-cinéaste Ousmane Sembene. Mais à Ziguinchor sa ville natale, les traces et la dimension de l’homme semblent sombrer aujourd’hui dans l’oubli.

13 ans jour pour jour après sa disparition, le parcours et l’œuvre de Sembene Ousmane voire son enfance semblent aujourd’hui sombrer dans l’oubli. Et ce notamment pour la jeune génération ziguinchoroise. Un bref passage au niveau du domicile familial de Ousmane Sembene, situé en plein cœur du quartier Santhiaba, permet de jauger le peu d’intérêt que la nouvelle génération manifeste par rapport à l’œuvre, au parcours et à l’engagement militant de l’homme qui a consacré toute sa vie à l’émancipation de la jeunesse africaine. D’ailleurs de la maison natale de Ousmane Sembene, il ne reste aujourd’hui qu’une bâtisse totalement en ruine dont une grande partie s’est d’ailleurs affaissée. Une maison devenue aujourd’hui un dépotoir de carcasses de véhicules et de motos. Différents objets métalliques, de la ferraille, des pièces détachées de toutes sortes, des pneus, etc. occupent tout l’espace du domicile. Plus de trace de ces quatre grands baobabs qui surplombaient la maison à l’époque et qui ont complètement disparu du décor, laissant du coup la place à des herbes et des plantes sauvages qui ont envahi les lieux. Comble de désespoir avec cette bâtisse qui devait être considérée comme un patrimoine, certaines indiscrétions et des sources bien informées rencontrées au niveau du voisinage laissent entendre que la maison aurait été vendue ces dernières années à un tiers souvent de passage sur les lieux mais qui tarde encore à la reconstruire.
Et au niveau des voisins difficile également de trouver sur place ceux de sa génération, des contemporains qui puissent apporter un témoignage, ne serait-ce que sur la vie tout court de l’homme afin de raviver son histoire qui doit rester ancré dans la mémoire collective de ses compatriotes particulièrement la jeune génération.
Ecrivain, réalisateur, acteur et scénariste majeur de l’Afrique contemporaine, Ousmane Sem­bene est né le 1er janvier 1923 à Ziguinchor. Et c’est dans la partie sud du pays qu’il fera ses humanités à l’école française et à l’école coranique. C’est également en Casamance qu’il exerce le métier de mécanicien et de maçon tout en s’intéressant au cinéma. Vers 1944, il intègre les Tirailleurs sénégalais pour aller combattre au front pour le compte de l’Armée française. Une expérience qui va le maquer à vie et qui va également marquer son œuvre cinématographique avec les films Thiaroye 44, Niayes, etc. Mais également ses œuvres littéraires. Malade des mois durant, Ousmane Sembene rendra l’âme à son domicile à Yoff le 9 juin 2007.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here