PARTAGER

Dernier candidat à fouler le sol ziguinchorois, le candidat de la coalition Idy2019 a été accueilli hier par ses militants, venus nombreux au rond-point Aline Sitoé Diatta. Sur place, il a promis la restauration complète de la paix en Casamance. Pour lui, «cette mobilisation exceptionnelle des populations ziguinchoroises traduit leur ferme volonté de dégager le 24 février prochain, dès le 1er tour, le Président Macky Sall du pouvoir». Un désir de changement qui prend ses racines, dit-il, dans «la déception généralisée» que la politique du régime actuel a provoquée chez les populations. Le candidat de Idy2019 a soutenu qu’au premier rang de sa politique figurera «la restauration complète de la paix en Casa­mance pour entreprendre son développement intégral au profit des populations». Le leader de Rewmi plaide pour une exploitation des ressources, notamment celles agricoles, et la mise en place d’une plateforme industrielle et logistique pour la transformation, l’exportation et l’industrialisation de ces ressources afin que la jeunesse retrouve le plein emploi.
Le candidat de Idy2019 a profité de cette tribune pour rendre un hommage appuyé aux chauffeurs qui subissent, selon lui, de nombreuses tracasseries sur les routes. «A partir du 24 février, toutes ces tracasseries deviendront de mauvais souvenirs parce que le transport est un secteur qui doit être fluide pour une économie en mouvement», a-t-il souligné. L’ancien maire de Thiès se dit par ailleurs «choqué» de voir encore des abris provisoires qui «ternissent l’image du Sénégal».
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here