PARTAGER

Doudou Ka minimise le rassemblement de Y en a marre, le 7 avril dernier à la place de l’Obélisque. Pour lui, Fadel Barro et ses camarades sont «dans leur rôle». «C’est dans la marche logique d’une démocratie que les avis des uns et des autres divergent», admet le responsable de l’Apr à Ziguinchor à Diembereng, dans le cadre des activités de la Semaine nationale du tourisme. Il préfère plutôt aborder l’angle de la mobilisation annoncé par le mouvement citoyen. «Ils avaient annoncé des millions de manifestants et, au finish, ils ne se sont retrouvés qu’avec quelques milliers de sympathisants. Ce qui veut dire que la majorité des Sénégalais, notamment les millions de jeunes qui sont restés chez eux et se sont démarqués de la démarche des Y-en-a-mar­ristes et sont, en conséquence, acquis à la cause du président de la République», ajoute M. Ka. Mieux, l’administrateur général du Fongip souligne que toutes les revendications brandies par Fadel Barro et Cie sont soit «réalisées ou en cours de réalisation». Il invite donc ses camarades de parti et de la mouvance présidentielle en général à «davantage s’investir sur le terrain pour communiquer et expliquer les politiques publiques et les grands projets du chef de l’Etat».
A Diembereng, Doudou Ka a par ailleurs sensibilisé les populations sur les enjeux de la relance du tourisme et la promotion de la destination Casamance. Il estime que les mesures phare mises en place par l’Etat offrent de nouvelles opportunités aux opérateurs économiques de la région et aux investisseurs. Et le Fongip, assure-t-il, est «engagé aux côtés de cette jeunesse pour l’accompagnement des projets porteurs de développement de la région et du pays».
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here