PARTAGER

Djibélor a été le théâtre de la cérémonie de remise des diplômes de la 48e promotion de l’Ecole des Eaux et forêts de Ziguinchor. Sous la houlette du Secrétaire général du ministère de l’Environnement et du développement durable, flanqué de tout le gratin des Eaux et forêts, la 48e promotion, dénommée «Insa COLY», composée de 25 récipiendaires, a reçu ses diplômes sous une ambiance festive, très colorée et en sons.
A l’issue de la fête, le capitaine Mamadou Kandé, directeur de l’Ecole nationale des Eaux et forêts, chasse et parcs nationaux, a soutenu devant la presse : «Après cette étape, ils (les récipiendaires) vont entrer dans la vie professionnelle, à travers des tests de recrutement ; car, l’accès à la vie active n’est pas automatique ; ou opter de ne pas entrer dans la Fonction publique en intégrant les Ong.»
S’agissant de l’école, il affirme qu’«elle constitue une fierté pour les forestiers qui travaillent dans le monde rural. Donc, nous avons comme mission, la formation de techniciens, des producteurs à la base, de l’assistance à l’ouverture des diplômés, assistance des conseillers dans le cadre du reboisement pour les mairies par exemple ou pour les autres structures de l’Etat». Le capitaine Kandé a aussi plaidé pour l’amélioration de l’accessibilité à l’école.
Correspondance particulière

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here