PARTAGER

En campagne électorale à Ziguinchor hier, El Hadj Sall a été auditionné par la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance (Pfpc). «Il s’avère nécessaire d’échanger avec vous sur votre programme sur la sécurité, la paix, le développement et surtout les secteurs qui touchent le bien-être des populations casamançaises», a d’ailleurs lancé Ndèye Marie Thiam à l’endroit du candidat du Pur. Et pour la présidente de la Pfpc, l’objectif de ces auditions est d’amener les candidats à s’engager à faire de la résolution du conflit une de leurs priorités. Et devant le Pr Issa Sall, Mme Thiam et Cie ont souhaité l’ouverture de négociations «transparentes et inclusives» avec le Mfdc pour un retour définitif de la paix en Casamance. Dans sa réponse, El Hadj Sall s’est dit «honoré» d’échanger avec ces femmes sur un point qui lui est «cher», à savoir la paix en Casamance. «On en a fait une surpriorité. C’est pourquoi je n’ai pas hésité à signer sans réserve le document qui fait office de mémorandum et que vous m’avez soumis et de l’appliquer une fois élu à la Magistrature suprême».
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here