PARTAGER

L’artiste-plasticien, Kalidou Kassé, va fêter ses quarante ans de carrière. Les festivités marquant cet anniversaire auront lieu du 27 novembre au 28 décembre prochain, ont fait savoir les membres du comité scientifique de l’évènement face à la presse hier.

On ne peut parler d’art plastique sans pour autant parler du peintre Kalidou Kassé. Son nom restera à jamais associé à cet art. C’est ce qui vaut à Kalidou Kassé d’être fêté par ses pairs pour ses 40 ans de présence dans le monde de l’art. Le comité scientifique de l’évènement a fait face à la presse hier au Monument de la Renaissance. «L’artiste visuel Kalidou Kassé occupe une place centrale dans l’histoire de l’art du Sénégal. L’objectif principal qui préside à cet évènement est le partage d’un bilan à mi-parcours pour affronter le futur. Car dans l’histoire de chaque artiste, il arrive une période où faire le point devient vital pour la poursuite de l’itinéraire», a déclaré Dr El Hadji Malick Ndiaye. Ce dernier, conservateur du musée Théodore Monod et Directeur artistique de la Biennale de Dakar, dirige l’exposition qui est le point d’orgue des festivités marquant les 40 ans de carrière du peintre qui vont démarrer le 27 novembre prochain au musée des civilisations et ce jusqu’au 28 décembre prochain. Ayant pour thème Gis Bu Bess, «Une nouvelle vision», cette exposition «est une invitation pour que de l’expérience historique des formes, jaillisse une nouvelle parole portée par l’art sur nos humanités et nos urbanités, sur nos terroirs, sur les libertés et démocraties, sur les richesses et le bien-être, sur la sacralité de la nature, sur la justice et l’équité sociale en somme, sur nos sociétés du présent et du futur». Selon les organisateurs de ce jubilé d’émeraude, Kalidou Kassé sera le premier artiste à tenir une exposition individuelle au musée des civilisations noires et la matrice de l’exposition sera une cinquantaine d’œuvres du peintre, explique Dr El Hadji Malick Ndiaye qui laisse entrevoir un changement chez l’artiste dans un contexte marqué par la pandémie du Covid-19. «L’expo­sition entend montrer la capacité de l’artiste à se régénérer. Car il s’agira d’un changement radical d’approche plastique. L’idée est de dévoiler une imagerie de Kalidou à travers une nouvelle palette, une nouvelle grammaire et une vision du monde qui change notre engagement dans la couleur et la peinture. Cette célébration sera d’inscrire l’artiste dans un registre totalement inconnu du public», a fait savoir Dr Ndiaye  qui a souligné que «Kalidou Kassé a décidé de surprendre». «On va détecter son identité picturale», a-t-il souligné pour dire que l’anniversaire ne servira pas de prétexte «pour faire le bilan de l’art sénégalais parce que Kalidou Kassé n’en représente pas la totalité».

Colloque, film et hommages
En plus de l’exposition de ses œuvres d’art, un film sur Kalidou Kassé sera projeté durant les festivités qui seront rythmées par un colloque sur Art et société ainsi qu’un side event en partenariat avec le Programme alimentaire mondial (Pam) en faveur des jeunes du Sénégal. Une remise de palettes d’art à cinq personnalités du monde de l’art est aussi prévue. Pour le président du comité scientifique de l’évènement, Racine Senghor, «on aura un Kalidou Kassé, jeune artiste, qui fêtera ses 40 ans». «L’artiste reste toujours jeune», a-t-il indiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here