PARTAGER

Pata, commune située dans le département de Médina Yoro Foula, région de Kolda, est dotée d’une unité de production d’aliments de bétail et de volaille. D’un coût d’environ 100 millions de francs Cfa,  cette Petite et moyenne entreprise (Pme) dénommé Patagro, découle d’un partenariat sénégalo-turc, no­tam­ment du duo Synergie sénégalaise pour l’éducation et le développement (Sysed)-Yem Vit, en collaboration avec le Centre national de ressources éducationnelles du ministère de l’Education (Cnre), qui en assure le suivi évaluation. Patagro devrait produire d’importantes quantités d’aliments de bétail et de volaille à base de maïs.  C’est pourquoi, Mamadou Baldé, directeur de la production de Patagro, invite les producteurs de maïs à mettre à sa disposition toutes les productions pour assurer la fabrication de ces aliments. M. Baldé appelle à la collaboration de tous pour un grand succès de ce projet qui génère beaucoup d’emplois fixes et temporaires. Il indique que l’élevage intensif doit ravir la vedette à l’élevage extensif qui continue d’être pratiqué dans le département de Médina Yoro Foulah, avec toutes ses conséquences, notamment la divagation des animaux.  Cette unité à durée indéterminée,  participe ainsi à la lutte contre l’exode rural et contre toute idée d’immigration clandestine.  D’ailleurs, la Sysed a noué un partenariat avec Patagro pour installer près de 60 unités avicoles de 500 poulets dans les communes de Kolda et Saré Bidji. Patagro est tout de même confrontée à un problème lié au transport de son matériel lourd de Dakar jusqu’à Pata, à cause de l’état défectueux des routes dans ce département de Médina Yoro Foulah où tout est à construire.
elcoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here