PARTAGER

L’entraîneur de l’Equipe nationale, Aliou Cissé, évoque «une pression positive» au moment de préparer la double confrontation avec la Guinée Bissau, comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Can 2021. Un adversaire que le technicien sénégalais prend très au sérieux, même si l’objectif est de remporter les deux matchs.
«C’est un match que nous préparons avec beaucoup de sérénité, de concentration. Cet engouement, cette ferveur ne sont pas une surprise pour moi. C’est la preuve tout simplement qu’aucun match n’est et ne sera facile pour le Sénégal. Et tant mieux. C’est notre quotidien. Il en sera ainsi tous les jours. Même si c’est un derby, les enjeux de ce match sont sportifs. Nous sommes premiers et il nous tient à cœur, à la sortie de cette double confrontation, de rester premiers. Pour cela, il nous faudra engranger le maximum de points sur ces deux matchs.» Pour y arriver, le technicien sénégalais entend tirer les enseignements du match amical perdu (1-3) contre le Maroc. «C’est une pression positive de bien faire le travail pour arriver à des résultats. Quand on ne fait pas de bons résultats, les choses ne se passent pas toujours comme on a envie que ça se passe», a confié le sélectionneur, après avoir publié hier une liste de 25 joueurs. Et Cissé de rassurer : «Ce n’est pas pour autant qu’on peut dire qu’on est sous pression. Le match amical contre le Maroc est intervenu au moment où on est resté pratiquement un an sans se retrouver, avec de nombreuses absences. Mais ce regroupement était très important pour nous, dans notre processus de reconquête.» Et d’ajouter : «Le match contre le Maroc nous a aussi donné des indications. Nous sommes dans des périodes difficiles. On est à la 9e journée dans les championnats européens et sur certains postes on a des garçons qui ont du mal à trouver du temps de jeu conséquent pour venir en Equipe nationale. Cela nous permettra aussi de faire moins d’erreurs contre la Guinée Bissau et de préparer le futur.»
Rappelant une fois de plus que la porte de la Tanière n’est fermée à aucun joueur, le sélectionneur a fait appel à deux nouveaux. «C’est dans un souci de renforcer l’équipe, d’amener du sang neuf, d’apporter aussi de la concurrence. On sait que l’objectif c’est de se qualifier pour la Can 2021», rappelle-t-il.
Parlant des nouveaux, le patron de la Tanière souligne que «Arial Mendy la connaît déjà. C’est un retour.» Quant à Elimane Franck Kanouté, «c’est un garçon qu’on suit depuis un bon bout de temps. Il évolue au milieu de terrain aussi. Dans ce début de saison, il est intéressant avec son équipe.» Con­cernant Moustapha Nam, «c’est un garçon plus connu au Sénégal puisqu’il a gagné l’Ufoa l’année dernière. C’est normal de le voir.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here