PARTAGER

Après les déclarations de certains joueurs, c’est maintenant Jurgen Klopp et Pep Guardiola qui auraient une légère différence d’opinion en ce qui concerne le retour du football en Premier League.

Cette semaine, le gouvernement a approuvé le retour de la Premier League à partir du 1er juin, mais seulement à condition que les rencontres se déroulent à huis clos pour les 92 matchs restants.
Le 8 juin était la date retenue pour un possible retour, mais le «Project Restart» est confronté à un retard après que plusieurs joueurs ont exprimé des préoccupations quant à leur sécurité.
Du côté des 20 entraîneurs de la Premier League, les avis divergent. L’entraîneur de Liverpool, Jurgen Klopp, est l’un des nombreux managers désireux de reprendre le championnat, quand cela est possible et en toute sécurité. Selon le Daily Mirror, l’avis du technicien allemand est partagé par Carlo Ancelotti, Jose Mourinho et Roy Hodgson.
Cependant, d’autres patrons ont tenu à exprimer leurs préoccupations concernant les failles du projet de reprise. Il s’agit de Pep Guardiola, Frank Lampard, Nigel Pearson et Graham Potter.
Ces quatre entraîneurs ont clairement indiqué qu’ils ne souhaitaient pas se précipiter et que la Premier League devrait être repensée.
Brighton est l’un des premiers clubs à s’opposer au «Project Restart». Ses dirigeants sont particulièrement frustrés à l’idée de jouer des matchs sur des terrains neutres, d’autant plus que leur statut de Premier League est en jeu.
«La saison ne doit pas reprendre, si nous nous donnons un peu plus de temps, le pays se relèvera et marchera de nouveau. Nous devons en apprendre plus sur ce virus, nous n’aurons pas nécessairement un remède mais nous seront mieux préparés si quelqu’un devait l’attraper», avait déclaré son attaquant, Glenn Murray, sur Sky Sports.

Le coup de gueule de Troy Deeney
Les entraînements en Angle­terre seront de retour ce lundi. La Premier League se rapproche d’une reprise alors que le gouvernement britannique a donné son feu vert. Cependant, de nombreux joueurs sont inquiets face à la reprise et commencent à donner de la voix. A l’instar de Troy Deeney.
L’attaquant de Watford, a lui aussi fait savoir qu’il n’était pas pour un retour du football : «Si je sens que je mets ma famille en danger, je ne reviendrais pas. Je ne vais pas les mettre en danger. Qu’est-ce qu’ils vont me faire ? Me priver d’argent ? J’ai déjà été ruiné avant, ça ne m’inquiète pas.»
Dans son live Instagram, le joueur des Hornets a développé ses propos : «Ils parlent de ne pas jouer avec des supporters jusqu’en 2021. Donc, si être dans un stade ce n’est pas sûr pour les supporters, pourquoi ça le serait pour les joueurs ?» Ambiance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here