PARTAGER
M. Makhtar Cissé dg Senelec

Le Gouvernement du Sénégal n’est pas pour l’heure dans une logique de baisse du cout de l’électricité et ce, bien que le prix du  baril a fortement baissé ces derniers temps. Le ministre de l’Energie qui faisait face ce lundi 6 avril 2020 a expliqué que la volatilité des prix du pétrole ne permet pas de prendre une mesure allant dans le sens de baisser le prix de l’électricité.

Interpellé sur la Socité Africaaine de raffinage (Sarà, Makhtar Cissé a dit ceci: « Le ministère de l’Energie que je dirige n’a pas eu connaissance de difficultés de la Sar. Il arrive que la Sar soit à l’arrêt dans l’attente de cargaisons qui doivent décharger. Même au moment où je vous parle, il y’a une cargaison qui est en train de décharger sur la base des informations qui m’ont été fournies par la
direction générale. Et globalement, les stocks dans le pays permettent à la Sar d’être confortable. Alors je ne suis pas au courant d’une difficulté particulière. Il peut arriver qu’il y’ait des difficultés passagères mais qui n’impactent pas sur l’approvisionnement du pays. Il ne vous a pas échappé que le 4e point du programme de résilience économique et sociale du président Macky Sall concerne la sécurisation des approvisionnements en hydrocarbures et en denrées de première nécessité. Ce point tient à cœur l’Etat qui ne veut pas avoir de surprise. Maintenant si la conjoncture actuelle cause des impacts négatifs sur les transports maritimes, là, on pourrait avoir quelques soucis mais pour le moment, les clients vont être correctement approvisionnés et stocks disponibles peuvent faire face aux demandes »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here