PARTAGER

Ce n’est pas pour rien que l’on dit que fanatique rime avec bêtise. Les Moustarchidines qui ont saccagé les locaux de Les Echos se croyaient sans doute à l’abri de toute sanction, du fait de l’aura de leur guide. C’est oublier que ce dernier et son mouvement ne sont pas en odeur de sainteté auprès des autorités politiques. Il n’a pas fallu 48h à la gendarmerie pour les ramasser, d’autant plus qu’ils s’étaient fait filmer perpétrant leurs méfaits. Si au moins ils étaient alliés au pouvoir… Ils auront le temps, en prison, de comprendre que leur coup ne rentrait pas dans le cadre des crimes impunis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here