PARTAGER

Des responsables du Pds de Bignona ont définitivement tourné la page Mamadou Lamine Keïta qui a choisi le camp de Macky Sall. En réunion le week-end dernier, Ibrahima Tito Tamba et Cie disent n’avoir pas été surpris par cette décision de celui qui est désormais le leader de la Convergence démocratique et le développement (Cdd). Pour eux, le maire de Bignona était depuis belle lurette de «connivence» avec le parti au pouvoir. «Sa page est déjà tournée, et c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le Pds au niveau du département», a-t-il dit en marge d’une Assemblée générale. M. Tamba et ses «frères» ont désormais à cœur de «relancer les activités du parti et imprégner chaque militant, chaque section de la ligne directrice du parti» et soutiennent qu’ «aucun responsable libéral des 19 communes du département n’a suivi» Mamadou Lamine Keïta dans sa nouvelle aventure.
Mais en attendant, ce sont des responsables et militants libéraux inféodés à Karim Wade qui somment l’édile de Bignona de rendre le mandat du Pds en démissionnant de la mairie et de l’Assemblée nationale. Deux mandats qu’il exerce grâce aux efforts consentis par les militants libéraux du département et de la commune. «C’est une question de bon sens, et il doit suivre l’exemple de Macky Sall qui avait démissionné de la mairie de Fatick, de Aliou Sow et de Ousmane Ngom qui, lorsqu’ils ont décidé de tourner le dos au Pds, ont tout bonnement rendu leur mandat de député. Il doit faire la même chose», a déclaré Tito Tamba.
Et comme son frère libéral Mamadou Lamine Sora, qui avait affirmé que les militants libéraux ont été «abusés» lors du lancement du mouvement du député Keïta, Tito Tamba estime, à son tour, que tous ceux qui étaient à cette manifestation avaient reçu l’information selon laquelle que c’est le Pds qui les avait conviés à un meeting de rassemblement. Mais grande a été leur surprise d’entendre cette main tendue de Mamadou Lamine Keïta au président de la République Macky Sall. «Au­jour­d’hui, ce sont ces mêmes militants qui sont venus rassurer Maître Abdoulaye Wade, leur candidat Karim Wade, le comité directeur, et leur montrer que les responsables au niveau des 19 communes sont prêts à battre campagne. Et nous sommes des Libéraux déterminés à faire face au Président Macky Sall et à lui infliger une défaite lors des prochaines élections», ajoute-t-il.

imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here