PARTAGER

Des vivres ont été offerts à la Maison d’arrêt des femmes de Liberté 6  par M. Roi Rosenblit, ambassadeur de l’Etat d’Israël au Sénégal. Ce don composé de riz, d’huile, de sucre, de pommes de terre et de serviettes hygiéniques a été réceptionné jeudi, au cours d’une cérémonie tenue dans les locaux de l’établissement pénitentiaire, en présence de l’ins­pecteur Samba Diouf, chef de la Division de la législation, des statistiques et des établissements pénitentiaires, représentant le colonel Jean Bertrand Bocandé, directeur de l’Adminis­tration pénitentiaire, empêché, et du capitaine Nogaye Sène, directrice de la Maison d’arrêt pour femmes.
Ce geste de l’ambassade d’Israël au Sénégal est «fort bien apprécié» par l’Administration pénitentiaire à travers l’inspecteur Samba Diouf. «J’apprécie à sa juste valeur votre geste de haute portée qui contribuera largement à l’amélioration de la prise en charge alimentaire des pensionnaires de cet établissement pénitentiaire», a déclaré l’inspecteur Diouf. «Ce don n’est pas votre première action sociale au niveau de cet établissement», rappelle M. Diouf, qui soutient qu’«au mois de juillet dernier, vous avez offert un biogaz fonctionnel à la Maison d’arrêt pour femmes de Liberté 6. Ce système permettra de traiter les déchets de la cuisine, générer du gaz et de produire de l’engrais utilisable pour les activités agricoles et maraîchères».
De son côté, l’ambassadeur d’Israël au Sénégal souligne que «l’action humanitaire de ce matin (jeudi), comme celles que nous avons menées ces derniers jours, vise à soulager les couches les plus vulnérables de la société, notamment les femmes, la petite enfance». «Après la pouponnière de Mbour hier (mercredi), nous vous remettons cette mo­deste assistance alimentaire. Mashav, l’Agence israélienne pour la coopération internationale et le développement, présente au Sénégal depuis 1958, veut être solidaire avec les populations sénégalaises à travers cette journée de distribution de vivres, de produits hygiéniques et médicaux», indique Roi Rosenblit, qui se dit honoré que cette remise de don se déroule en pleine Journée mondiale de l’aide humanitaire.
«Dans cette maison de correction, nous voulons jouer notre humble partition dans l’amélioration des conditions de vie des détenues», a encore déclaré l’ambassadeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here