PARTAGER

Absent pour cause de blessure depuis quelque temps dans l’effectif de l’Olympiakos, Pape Abou Cissé n’a pu répondre présent à la convocation de Aliou Cissé pour le match amical Brésil-Sénégal. En France actuellement pour son traitement, le Roc grec s’est confié à wiwsport. Morceaux choisis.

Depuis votre retour de la Can, vous n’avez disputé que 4 matchs avec Olym­piakos. D’ailleurs, face à Tottenham, vous étiez ab­sent alors que vous avez animé la conférence de presse d’avant-match. Que s’est-il passé ?
J’ai fait la conférence de presse, je devais être titulaire pour la rencontre face à Tottenham. Malheureusement, lors de l’entrainement qui a suivi, je ne me suis pas senti bien. Nous sommes partis à l’hôpital et on a fait le diagnostic dans la soirée. Le coach a voulu me garder dans le groupe, mais le staff médical en a décidé autrement. Depuis je suis mis en quarantaine pour me soigner.
Quelle est la nature de votre blessure ?
J’ai eu une lésion au niveau de la cuisse. Depuis que je suis rentré de la Can, je ressens cette douleur. N’empêche, j’ai joué 4 matchs avec et j’ai remarqué que cela m’empêchait de faire des efforts. Là j’ai des douleurs qui m’éloignent des pelouses. A mon retour de la Can, j’ai commencé à ressentir des douleurs. A la base c’était une gêne et puis elle s’est aggravée.
Là, vous êtes sous traitement. Quand pensez-vous revenir ?
Normalement je devrais être opérationnel dans 3 semaines, avant décembre. J’ai hâte de reprendre, de faire ce que j’aime. C’est une situation déplaisante mais je suis un professionnel, je sais gérer ces moments. Je suis fort dans la tête. Je suis bien encadré, j’ai le soutien de ma famille, de mes proches, donc je reviendrai très fort. Je suis bien entouré sur le plan médical aussi.
En décembre 2018, vous avez prolongé votre contrat avec Olympiakos jusqu’en 2022. N’empêche, vous avez eu un mercato d’été rythmé…
Arsenal n’avait pas fait d’offre. Le coach était intéressé et il y’a eu des discussions. Il y a eu d’autres clubs anglais West Ham, Wolverhampton. En France, il y a eu Rennes, Monaco… Mais bon, je suis toujours en contrat avec Olympiakos. Mon objectif cette saison est d’aller très loin en Ligue des Champions ou en Europa League. Remporter le championnat grec parce que cela fait deux ans que l’on a pas remporté de titre et Olympiakos est un club habitué au titre.
Quel autre championnat vous tente ?
Je rêve de jouer en Premier League. Le championnat allemand me tente beaucoup, revenir en France aussi, là où j’ai fait mes débuts professionnels. Mais j’ai une préférence pour l’Angle­terre.
Votre histoire avec l’équipe nationale A a démarré il y a un an. Votre plus beau souvenir doit être certainement votre but face au Soudan. Vous l’avez célébré en serrant la main de Aliou Cissé. Quelle relation avez-vous ?
C’est le plus beau jour de l’année 2018 ! Aliou me fait confiance, cela a toujours été le cas. D’ailleurs ce qui le prouve, il a été le premier entraîneur à me sélectionner pour l’Equipe nationale. C’était avant la Can U20 de 2015.
C’est la relation qu’il semble avoir avec tous les joueurs. D’ailleurs, de visu la Tanière semble sereine pourtant les rumeurs ne manquent pas. La Tanière est-elle soudée ?
Pour moi, notre qualification en finale de la Coupe d’Afrique est un signe. Ce ne sont pas nos qualités de joueurs qui nous ont amenés en finale. Mais plutôt la bonne entente, la cohésion qu’il y avait dans la Tanière. Je m’étonne en entendant certaines rumeurs parce que ce que l’on raconte et la réalité font deux. Nous nous entendons très bien. Et ce n’est certainement pas les rumeurs qui feront les résultats mais le travail que nous ferons et les prières des Sénégalais.
Voyez-vous Sadio Mané remporter le Ballon d’Or France Football 2019 ?
Sadio Mané a fait une bonne saison avec de bonnes statistiques, moi je le vois remporter ce trophée devant Messi et Cris­tiano Ronaldo. Eto’o et Drogba l’ont mérité dans le passé et ne l’ont pas obtenu. Je ne sais pas pourquoi c’est difficile pour un joueur africain d’avoir ce trophée, mais il est temps de reconnaître la valeur des joueurs africains qui font de très bons résultats dans les championnats européens.
Avec wiwsport.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here