PARTAGER

Le ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba, a inauguré hier plusieurs bâtiments à l’Ecole nationale des officiers d’active (Enoa) de Thiès. En effet, l’académie de formation de l’élite militaire sénégalaise et africaine était en chantier depuis le début de l’année, avec la construction de plusieurs nouvelles infrastructures d’ordre pédagogique, administratif et d’hébergement en perspective de sa montée en puissance pour renforcer ses capacités d’accueil. Il s’agit en détails de trois bâtiments dont un poste de commandement de l’école, deux bâtiments dortoirs de cinq pavillons d’hébergement d’une capacité de 106 places, deux salles de cours pour la formation des élèves-officiers. Selon Me Kaba, l’Enoa est dans la marche vers la montée en puissance de l’Armée sénégalaise horizon 2025. Accompagné du Chef d’état-major général des armées (Cemga), Cheikh Guèye, le ministre a magnifié l’érection de ces nouveaux édifices. Il dit : «La formation de nos hommes ne peut se faire que par la dotation de ce genre d’infrastructures pour une amélioration des conditions de travail de nos Jambaar.» Aussi, il ajoute que «ces importantes infrastructures participent à la modernisation de notre armée, mais également à créer les meilleures conditions d’apprentissage, afin de mieux servir demain. Ces bijoux architecturaux traduisent la montée en puissance de cette école dont le label est aujourd’hui reconnu en Afrique et dans le monde». Pour sa part, le colonel, commandant de l’Enoa, David Diawara, a indiqué qu’avec ces nouvelles infrastructures, l’école créée en 1981 et qui a formé plus de 988 officiers, dont plus de 633 Sénégalais et des ressortissants de 19 pays africains, pourra satisfaire toutes les demandes de formation que lui soumettra le commandement. «La capacité d’accueil de l’école de formation militaire va plus que doubler, passant de 140 élèves-officiers actuellement à 300», estime-t-il. Il termine par annoncer la décision du commandement de construire un sixième dortoir de 53 lits pour augmenter la capacité d’accueil. Et d’ajouter : «Cette série d’inaugurations boucle la première phase d’un projet de transformation de l’Enoa qui a démarré depuis le début de l’année 2019.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here