PARTAGER

La Commission exécutive du Comité international olympique (Cio) a approuvé hier les dates de la quatrième édition des Jeux olympiques de la jeunesse (Joj) d’été de 2022 à Dakar, soit du 22 octobre au 9 novembre 2022.

Le Cio a dévoilé hier les dates des Jeux olympiques de la jeunesse (Joj) de 2022, prévus à Dakar. A l’issue de la réunion de la Commission exécutive tenue hier, les membres ont finalement retenu les dates du 22 octobre au 9 novembre 2022. Un choix fait après une série de consultations avec les Comités nationaux olympiques, les Fédérations internationales de sport et la commission des athlètes du Cio, note le site olympic.org. De plus, pour une grande majorité d’athlètes, cette proposition respecte davantage le calendrier scolaire. S’agissant des conditions météorologiques, les Joj se dérouleront au début de la saison sèche. Pour Dakar et le Sénégal, les dates coïncident en outre avec la Journée africaine de la jeunesse (1er novembre), laquelle est une date importante du calendrier, les élèves ayant davantage de temps libre pour participer et ainsi apporter leur pierre à l’édifice.

«Avec 35 sports inscrits, les Joj Dakar 2022 détiennent ainsi le plus important
programme sportif de l’histoire des Jeux olympiques…»
La Commission exécutive du Cio a par ailleurs approuvé la demande du comité d’organisation de Dakar 2022 visant à ajouter le baseball à cinq et le wushu au programme des sports.
Le baseball à cinq est une version jeune et urbaine du baseball/softball. Il s’agit du premier sport olympique par équipes mixtes, chaque équipe étant composée de quatre femmes et quatre hommes. Quant au wushu, il fera ici son entrée au programme des compétitions sportives des Joj. C’est un sport de combat populaire, destiné aux jeunes, qui compte 120 millions de licenciés dans le monde et qui figurait au programme des Jeux africains de la jeunesse en 2018. La Fédération internationale de wushu (Iwuf) regroupe 39 fédérations nationales membres sur le continent africain. Près de trois millions d’athlètes pratiquent ce sport, selon la Fédération internationale. «Les préparatifs pour la première manifestation olympique organisée sur le continent africain avancent rapidement et sont sur la bonne voie. La première réunion de la commission de coordination s’est tenue avec succès à Dakar fin octobre 2019 et nous avons franchi des étapes importantes grâce aux deux décisions prises aujourd’hui. Avec les dates et le programme sportif entérinés, les équipes et les athlètes disposent désormais d’informations cruciales pour affiner leur planification en vue de leur participation à cet événement historique», a déclaré Kirsty Coventry, présidente de la commission de coordination du Cio pour Dakar 2022.
Cette décision qui porte à trente-cinq (35) le nombre de sports fait suite à celle prise par l’instance du Cio lors de sa réunion du 3 décembre 2019 d’ajouter au programme de Dakar 2022 le breaking, le skateboard, le karaté, l’escalade et le surf. «Avec 35 sports inscrits, les Joj Dakar 2022 détiennent ainsi le plus important programme sportif de l’histoire des Jeux olympiques. Notre objectif est de faire participer le plus de disciplines, ce qui permet d’élargir la carte des pratiques du sport dans notre pays et en Afrique», a déclaré Mamadou Diagna Ndiaye, président du Cnoss, qui s’est réjoui de l’acceptation, à l’unanimité des membres, de la proposition du Sénégal.
Si des discussions approfondies concernant la planification des sites doivent avoir lieu avec les diverses parties prenantes, les épreuves se dérouleront dans des installations existantes afin d’optimiser l’utilisation des infrastructures. Le Centre international de conférences Abdou Diouf a été provisoirement retenu pour l’accueil des deux sports. Situé à dix minutes du village olympique de la jeunesse, il est proche du centre Dakar expo et accueille également le terrain de tir à l’arc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here