PARTAGER

Le mouvement Karim blanc comme neige prépare les Législatives. En meeting à Golf Sud, notamment à la Cité Fadia, ses animateurs ont annoncé le retour de leur mentor, qui est au Qatar depuis sa libération. Djibril Diatta et ses camarades ont donc invité les militants et sympathisants de Wade-fils à aller s’inscrire sur les listes électorales. «C’est Karim lui-même qui nous a demandés de vous informer qu’il est sur le point de rentrer au Sénégal», précise M. Diatta. Avant de prévenir : «Rappelez-vous que c’est Macky Sall qui l’a convoqué, arrêté, jugé et condamné. Et nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale que si la candidature de Karim Wade n’est pas validée, il n’y aura pas d’élection dans ce pays.» Les membres de Karim blanc comme neige estiment que le Président Macky Sall «n’a aucun bilan positif à présenter aux Sénégalais à même de pouvoir les convaincre et de lui accorder un second mandat».
Djibril Diatta s’est également attaqué à la gestion du frère du chef de l’Etat et maire de Guédiawaye. «Aliou Sall, qui devrait rentrer chez lui, à Fatick, depuis très longtemps, se comporte comme un colon dans notre département», dit-il. En présence des militants de toutes les localités du département, ces «karimistes» sont revenus sur le fonctionnement de la justice. «C’est une lapalissade que de dire que Dame justice porte des robes taillées sur mesure au palais et les exemples foisonnent. Ce qui est dramatique, c’est que non seulement elle n’est plus rendue au nom du Peuple sénégalais, mais elle est devenue le bras armé du candidat Macky Sall pour éliminer tous ses adversaires politiques. Elle est aussi sa directrice de campagne pour un impossible second mandat», constate le mouvement.
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here