PARTAGER

Le sélectionneur Aliou Cissé n’est pas allé chercher trop loin pour confectionner sa liste des 23 pour le Mondial 2018. Il a tout bonnement reconduit les joueurs qu’il a l’habitude de convoquer. Pas donc de surprise mis à part la non-convocation de Papy Djilobodji. Quatre réservistes complètent cette liste.

Une liste de 23 au lieu de 35
«C’est une décision mûrie le fait d’avoir arrêté la liste à 23 joueurs dès maintenant. Cela participe à renforcer la sérénité du groupe. Parce qu’un joueur ne peut supporter l’incertitude qui consiste à se demander s’il sera ou pas dans le groupe en vue de la Coupe du monde. Je pense que ce n’est pas risqué d’avoir composé de sitôt cette liste. En cas d’éventuels blessés, il y a quatre réservistes pour les remplacer. A savoir Famara Dié­dhiou, Adama Mbengue, Fallou Diagne et Henry Saivet. J‘ai privilégié la continuité, la cohérence et la compétitivité pour établir cette liste. Il y a aussi la polyvalence de nos joueurs avec Salif Sané et Cheikhou Kouyaté. En fait nous avons une liste ouverte.»

Choix porté sur Mame Biram Diouf au détriment de Famara Diédhiou
«Mame Biram Diouf fait partie des cadres de l’équipe. En début de saison, il avait quelques soucis en club pour avoir été repositionné dans le couloir dans un système à 3. Il a repris sa place dans l’axe en tant qu’attaquant. Famara Diédhiou, je le connais aussi. Je fais partie des entraîneurs qui l’ont amené en Equipe nationale. Il est jeune, l’avenir lui appartient. C’est vrai qu’il est parti jouer en Angleterre. J‘ai suivi ses performances. Mais mon choix s’est porté sur Mame Biram qui le mérite.»

Absences de Papy Djilobodji, Santy Ngom et Pape Seydou Ndiaye
«Djilobodji s’était absenté de l’équipe depuis trois ans. Il avait pas mal de soucis avec les clubs dans lesquels il a joué. Depuis cette année, il a retrouvé du temps de jeu. Mais les choix, on doit les prendre. Il y a 1500 joueurs sénégalais sur le marché qui sont capables d’intégrer l’équipe. Sur les choix que je vais faire, il y aura des erreurs. Quant à Santy Ngom, c’est un jeune joueur que j’ai amené dans la Tanière. Avant de l’amener, on disait mais Cissé où il est parti chercher ce jeune joueur. Ça me fait plaisir qu’on s’interroge sur son absence. C’est un garçon qui a du mal au niveau du temps de jeu. Qui est un peu en retard par rapport à des garçons comme Ismaïla Sarr, Sadio Mané qui connaissent beaucoup plus la Tanière et les réalités du football africain. On va continuer à le suivre. Enfin Pape Seydou, c’est un garçon que je connais, j’ai confiance. Il a une marge de progression mais il doit progresser. Les trois gardiens ont peu plus d’expérience que lui. Je pense que Pape Seydou Ndiaye et d’autres jeunes incarnent l’avenir de l’équipe. Je préfère aller au Mondial avec des gardiens expérimentés.»

Retour de blessure de Kara Mbodji
«Si Kara Mbodji n’était pas compétitif, je ne l’aurais pas pris. Depuis janvier, j’ai suivi son évolution. Avec nos médecins, nos préparateurs physiques et les médecins d’Anderlecht, je n’ai pas de doute. C’est un garçon qui aime le pays. Lors des trois matchs amicaux, Kara Mbodji va retrouver du temps de jeu, il reviendra à son meilleur niveau.»

Les Lions et le Ramadan
«Je n’ai pas envie de parler de religion, tout ce que je peux dire c’est que le Ramadan est incompatible avec le sport de haut niveau. Je suis responsable de la santé des joueurs. Quand ils leur manquent quelque chose, je serai le premier à être responsable. Ce sont des choses qu’on règle en interne.»

La liste des 23

Gardiens de but : Abdoulaye Diallo, Khadim Ndiaye, Alfred Gomis
Défenseurs : Lamine Gassama, Moussa Wagué, Saliou Ciss, Youssouf Sabaly, Kalilou Koulibaly, Salif Sané, Cheikhou Kouyaté, Kara Mbodj
Milieux de terrain : Idrissa Gana Guèye, Cheikh Ndoye, Alfred Ndiaye, Pape Alioune Ndiaye
Attaquants : Moussa Sow, Moussa Konaté, Diafra Sakho, Sadio Mané, Ismaïla Sarr, Mame Biram Diouf, Mbaye Niang, Diao Keïta Baldé
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here