PARTAGER

La Caf a annoncé ce mardi que l’arbitrage-vidéo devrait être utilisé lors du Chan 2018 qui aura lieu au Maroc du 13 janvier au 4 février 2018. Il s’agira d’une première dans une compétition de l’instance africaine.

Grande première pour le continent africain ! Ce mardi, la Caf a annoncé que l’arbitrage-vidéo sera utilisé à partir des quarts de finale lors du Chan 2018, l’équivalent de la Can pour les joueurs locaux.
«La Commission des arbitres de la Caf, au cours de sa réunion du 27 novembre 2017, a marqué son accord afin que l’arbitrage-vidéo soit utilisé pour la première fois dans une compétition de la Caf. Ça devrait être lors du prochain Championnat d’Afri­que des Nations Total prévu au Maroc du 13 janvier au 4 février 2018. Cette grande première est prévue pour commencer à partir du stade des quarts de finale», indique la Caf dans un communiqué.

Moins de polémiques ?
«Les arbitres africains présélectionnés pour la Coupe du monde Russie 2018, et qui ont déjà reçu la formation nécessaire à cet effet, seront mis à contribution pour officier comme arbitre assistant vidéo», ajoute l’instance sans préciser les cas de figure pour lesquels le recours à la vidéo sera autorisé.
L’utilisation de cette technologie fait l’objet de débats réguliers et passionnés dans le monde du ballon rond. Pas plus tard que dimanche, un but parfaitement valable a été refusé à Lionel Messi lors du choc entre le Fc Barcelone et Valence (1-1), faute d’assistance vidéo, déclenchant la polémique. «Forcément on va se tourner vers la vidéo et il y aura moins de polémiques, parce que c’est le but, quand même. Le seul but, c’est juste ça : moins de polémiques. Mais de l’autre côté… ça va nous enlever la spontanéité de ce qu’on aime, forcément. On n’a pas le choix», a résumé l’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane après cet épisode. Entre pros et antis vidéo, la Caf a fait son choix.

Coach de l’année : Qui entre Broos, Ammouta et Mihayo ?

La fin d’année approchant, l’heure des récompenses a sonné. Dans ce cadre, la Caf a présenté ce lundi la liste des 5 nommés pour le titre d’entraîneur de l’année. Sacré champion d’Afrique avec le Cameroun en février dernier, Hugo Broos figure évidemment dans cette catégorie avec son dauphin malheureux, Hector Cuper (Egypte). Après avoir ramené le Nigeria sur le devant de la scène et validé le billet pour le Mondial 2018, Gernot Rohr est là aussi à l’inverse de Hervé Renard. Côté club, Houcine Ammouta, vainqueur de la Ligue des Champions avec le Wac, et Pamphile Mihayo, sacré en Coupe de la Caf avec le Tp Mazembe, concourent également. Le lauréat sera connu le 4 janvier 2018 lors de la soirée de gala des Caf Aiteo Awards programmée à Accra au Ghana.
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here