PARTAGER

De nouvelles promotions au sein de la hiérarchie policière. Le Commissaire de police divisionnaire de Classe exceptionnelle, Abdoul Wahabou Sall, n’est plus depuis hier le directeur de la Sécurité publique. Le commissaire divisionnaire de Classe exceptionnelle Sall est promu directeur des Ressources humaines de la Police nationale, à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres qui a pris des mesures individuelles. Abdoul Wahabou Sall remplace ainsi le commissaire de police divisionnaire de Classe exceptionnelle Doudou Ndiaye, qui est «admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite», indique le communiqué du Conseil des ministres. Autre promotion au sein de la Police nationale, c’est celle du commissaire de police divisionnaire de Classe exceptionnelle Modou Diagne. Jusqu’ici chef du Service régional de Sécurité publique et Commissaire central de Thiès, le commissaire divisionnaire Diagne succède son collègue et frère d’armes, Abdoul Wahabou Sall, en devenant à son tour directeur de la Sécurité publique.
Au ministère de la Santé et de l’action sociale, des changements sont intervenus à la tête de certaines directions. Ainsi, on note que Docteur Babacar Guèye, médecin spécialiste en Santé publique, prend les rênes de la Direction de la lutte contre la maladie, «en remplacement de Docteur Amadou Doucouré, appelé à d’autres fonctions» alors que Dr Doucouré, qui est un médecin spécialiste en Santé publique, devient «directeur de la Santé de la mère et de l’enfant, en remplacement de Docteur Omar Sarr, appelé à d’autres fonctions».
Par ailleurs, la gestion des Sénégalais de l’Extérieur demeure un sujet de préoccupation chez le chef de l’Etat. Aussi, a-t-il «demandé au ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Ex­té­rieur, de procéder, d’ici fin décem­bre 2020, au recensement de nos compatriotes de la Diaspora».
Toujours dans le cadre de sa communication, le président de la République a évoqué la question des examens et concours. A ce propos, il a «au titre des examens et concours, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, rappelé au gouvernement la nécessité de prendre toutes les dispositions pour une bonne organisation des examens et concours sur toute l’étendue du territoire national». «Il a, en outre, demandé au ministre de l’Education de s’atteler à la préparation, impliquant tous les acteurs concernés, de la Semaine nationale de l’alphabétisation et de promotion des langues nationales», souligne le communiqué du Con­seil des ministres. Cette instance a aussi «examiné et adopté le projet de décret portant charte de la déconcentration, au titre des textes législatifs et réglementaires».
En ce qui concerne «le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures», le chef de l’Etat «a demandé au ministre de l’Intérieur, de mettre en œuvre, en rapport avec le ministre de l’Environnement, un Plan national de recensement, d’audit et de sécurisation des dépôts de produits chimiques dangereux».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here