PARTAGER

Le Sénégal a reçu sa toute première récompense au Fespaco 2019 avec le prix Cedeao de la meilleure réalisatrice, décerné à Angèle Diabang pour son court métrage fiction «Un air de kora», lors de la cérémonie de remise des prix spéciaux.

C’est avec les larmes aux yeux que la réalisatrice sénégalaise Angèle Diabang a gagné la scène après avoir été désignée lauréate du prix spécial de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) de la meilleure réalisatrice pour son film Un air de kora. Débordante de joie, elle appelle son équipe Amath Niane et Aminata Ndao qui la rejoignent sur scène, tous aussi émus qu’elle. «Je suis très contente et ravie pour le Sénégal qu’on ait ce premier prix au Fespaco. Et que ce prix distingue une réalisatrice. Je suis d’autant plus contente que c’est ma deuxième fiction», a-t-elle réagi. Poursuivant son propos, la réalisatrice note que ce prix est un signe d’encouragement pour elle et pour toutes les réalisatrices et les personnes qui veulent percer dans la vie et qui ont du mal. «J’avais commencé à travailler sur ce projet (Ndlr : Un air de kora) pour faire de la fiction. J’ai eu plein de difficultés. Aujourd’hui, je suis contente parce que ce prix m’encourage vers mon projet Une si longue lettre. Ce prix encourage toutes les réalisatrices, les personnes qui veulent se lancer dans quelque chose qu’elles pensent ne pas pouvoir faire et réunir toutes les possibilités pour le faire.» Le grand lauréat du grand prix du Fespaco 2019, l’Etalon d’or du Yennenga, et des autres films en compétition dans les différentes catégories seront connus aujourd’hui, lors de la cérémonie officielle de clôture prévue au Palais des Sports de Ouaga 2000.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here