PARTAGER

Une bouffée d’oxygène inoculée au district de santé de Vélingara : l’Ong Amref health Africa a remis un important lot de matériels médicaux d’une valeur de 5 millions de F Cfa au district de santé de la commune. La cérémonie de réception dudit matériel a eu lieu ce mercredi au centre de santé, chef-lieu de district. C’était en présence de l’adjoint au préfet, Lamine Ngom, du Secrétaire général de la mairie, de plusieurs acteurs techniques et communautaires du secteur de la santé et du coordonnateur des programmes de l’Ong Amref pour la Casamance, Mamadou Diouf. Ce dernier a renseigné que ce don est obtenu dans le cadre du Projet capital santé de l’Ong qui œuvre pour la réduction de la mortalité et de la morbidité des enfants, ainsi que pour améliorer la santé de la mère, de l’enfant et des adolescents. Il a précisé : «C’est la réponse donnée à une expression de besoins pour le relèvement du plateau technique du district faite par le médecin-chef du district, le Dr Oumar Sané. Cela n’est qu’un aspect du règlement du problème de la santé de la mère et de l’enfant. Le personnel, la distance et l’accès aux soins et aux médicaments sont d’autres aspects de la question qui pourraient être pris en charge par d’autres acteurs.» Dr Sané a remercié les généreux donateurs qui vont par ce don régler «le problème de l’oxygénation des patients et augmenter la capacité d’accueil des salles d’hospitalisation et de la maternité». Il a toutefois relevé que le centre de santé de référence, celui de Vélingara, a encore du chemin à faire pour être dans les normes en matière de plateau technique. Aussi a-t-il appelé à l’aide pour l’achèvement des travaux du bloc de Soins obstétricaux d’urgence (Sou), de la morgue dont les travaux sont à l’arrêt depuis 2003, de même que pour l’équipement de la salle des réunions construite par le Comité de développement sanitaire du district. Le matériel ainsi réceptionné est composé de lits d’hospitalisation, de tables, de mobiliers de bureaux, de matériels d’oxygénation, etc.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here